Club de généalogie du 14 mai : revoilà Antonio Ruiz De Mendoza

Françoise m’écrit : « J’ai oublié de dire qu’Antonio nous est revenu, après un long séjour dans sa région espagnole où il a glané plein d’informations auprès des vivants et des paroisses , car les archives civiles sont encore peu fournies. Un de ses ancêtres, grand géniteur, l’intrigue,  car durant 7 ans, il s’abstient de procréer…….A -t-il été prisonnier de guerre, car c’était l’époque des guerres de succession entre branches rivales royales, dites ‘carlistes’ ? Mystère, mystère…. »

Publicités