Mon père était employé à la SNCF et travaillait sur les voies à l’entretien des aiguillages.C’est ainsi qu’il s’est trouvé pris sous le bombardement de la gare Saint Charles du 27 Mai 1944. Il y est resté enterré 3 jours sous les decombres ….juste avant ma naissance.
Voici le texte paru à ce sujet dans un journal de comité d’intérêt de quartier en 2004 pour le 60° anniversaire.

Odile Aymond

`Le bombardement de Mai 44-1

Publicités